Les plus beaux lieux à visiter dans le Périgord

Le Périgord et la Dordogne font partie de l’héritage du monde en raison de l’intense période préhistorique qui s’y est déroulée. La Dordogne est l’une des plus belles rivières romantiques de France. Pour les amoureux de la nature, la région Dordogne-Périgord offre 780 km de grands chemins de randonnée et 4000 km de petits chemins de randonnée, où l’on peut découvrir à la fois les beautés de la nature et le patrimoine culturel.

La région est mondialement connue pour son patrimoine préhistorique, ses paysages variés et sa gastronomie. Après Paris, dans le département Dordogne-Périgord, la France compte le plus de sites historiques : 15 sites sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En effet, outre ses riches gisements minéraux, la Vallée de la Vézère compte plusieurs grottes préhistoriques (Grottes de Font de Gaume, Les Combarelles, Grottes de Lascaux).

Si vous souhaitez partir à la découverte du lifestyle Français; nous vous en livrons aujourd’hui tous ses secrets.

1001 châteaux et fortifications

Incontournable en Périgord, la cité médiévale de Sarlat et les charmants petits villages (Castelnaud, Limeuil) et châteaux médiévaux (Beynac, Castelnaud) de la Vallée Dordogne. Il y a un total de 1001 châteaux en Dordogne, dont 45 peuvent être visités des plus anciens au plus récents bien que la plupart sont soit issus du médiéval; soit de la renaissance, comme :

  • Château de Biron
  • Château de Lanquais
  • Château de Bourdeilles
  • Château de Commarque
  • Château de Laussel
  • Château de Castelnau Bretenoux
  • Château de Montal
  • Château de Saint-Laurent-Les-Tours
  • Château des Milandes (ancienne demeure de Joséphine Baker)
  • Château de Rocamadour
  • Château de la Pannonie
  • Château de Belcastel
  • Château de Turenne
  • Château de Val
  • Château de Ventadour
  • Château de Beynac
  • Château de Fénelon…

Et c’est sans compter sur le château de Hautefort dont l’importance est illustrée par la restauration d’un tableau attribué à un célèbre peintre français du XVIIIe siècle, Jean Honoré Fragonard (1732-1806). Le tableau Jeune berger courant après son troupeau y a été découvert. Il a été peint par un maître rococo qui fut l’un des artistes les plus célèbres de la peinture du XVIIIe siècle, principalement un créateur de peintures d’histoire, de genre et de paysage.

Enfin, ne manquez pas le château de Castelnaud la Chapelle. Il s’agit d’un impressionnant château fort surplombant la vallée de la Dordogne. Il a été construit au XIIe siècle, face à son rival, le château de Beynac et se trouve être l’un des plus beaux châteaux du Sud de la France. Il se dresse au-dessus du village pittoresque de Castelnaud-la-Chapelle, au bord de la Dordogne.

Les villes incontournables

Bergerac – Avec son cœur de ville renaissance, Bergerac ancre un charme suranné sur les bords de la Dordogne. Célèbre pour ses bons vins et ses spécialités culinaires tournées autour du confit (canard, pomme de terre, etc.) c’est une halte obligatoire dans la région.

La Roque Gageac – C’est une petite ville pittoresque au pied des rochers sur les rives de la rivière Dordogne. Le village est classé par l’association des plus beaux villages de France et offre des perspectives incroyables à 180° sur l’ensemble de la vallée.

Périgueux – On l’appelle la ville culturelle et historique de France. Qualifiée de ville d’histoire et d’art, Périgueux possède de nombreux monuments médiévaux et romains. La cathédrale Saint-Front de Périgueux est une étape importante sur le chemin du pèlerinage de Compostelle. A proximité, vous pourrez visiter le moulin à eau du Val de Dronne et le Parc Naturel Régional Périgord Limousin.

Rocamadour – Rocamadour est une ville imposante construite sur de hautes falaises au-dessus de l’embouchure de la rivière Alzou. Au Moyen Âge, c’était l’un des lieux de pèlerinage les plus importants d’Europe et son cœur de village vous transporte dans le temps.

Sarlat – Sarlat est la seule ville de France à avoir conservé son image du XIVème siècle ! Elle s’illustre par sa charmante cité médiévale et sa grande Abbaye Bénédictine est d’origine Carolingienne. De plus, la cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat-la-Canéda est une étape importante sur la route du pèlerinage vers Compostelle.

Souillac – Au portes du lot, la ville est célèbre pour son Abbaye Romane et ses magnifiques sculptures. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cité s’est forgée autour du Pont Louis-Vicat, le premier au monde utilisant du ciment artificiel.

Meilleures villes Françaises primées “Les plus beaux villages de France” le long de la Dordogne :

  • Belvès – Témoin du passé médiéval avec son surnom de village aux sept clochers.
  • Beynac-et-Cazenac – Siège de l’une des quatre anciennes baronnies du Périgord.
  • Domme – Ancienne bastide médiévale dans le Périgord Noir.
  • Limeuil – A été marqué par les invasions Vikings et la Guerre de Cent ans.
  • Monpazier – Une des plus belles bastides édifiées au Moyen Âge dans le Sud-Ouest.
  • Saint-Amand-de-Coly – Abbatiale fortifiée située à une dizaine de kilomètres de Lascaux.
  • Saint-Jean-de-Côle – Son histoire est étroitement liée à son château de Marthonie.
  • Saint-Léon-sur-Vézère – Possède le charme typique et l’authenticité des villages médiévaux du Périgord Noir.

Retour au temps préhistorique

L’art de l’homme préhistorique a été divisé en deux étapes par le français Henri Breuil. L’histoire du Périgord a commencé il y a environ 32 000 ans, lorsque les lignes courbes à partir desquelles se dessinaient les contours des animaux sont apparues dans les grottes. Les silhouettes d’animaux ont ensuite été remplies de peinture noire ou rouge.

Les œuvres les plus connues sont celles de la grotte d’Altamira et la grotte de Niaux, ainsi que les dessins rupestres de Rouffignac. Toutefois, le point culminant et la dernière étape de cette période est marqué par les célèbres peintures rupestres de Lascaux.

Eyzies-de-Tayac-Sireuil – Capitale de la préhistoire en Dordogne-Périgord. Cinq spécimens types de l’homme de Cro-Magnon ont été découverts, fouillés et décrits par le paléontologue Louis Lartet (1801-1871) et Henry Christy en mars 1868 au pied d’une paroi rocheuse appelée le Cro-Magnon des Eyzies-de-Tayac. Il existe plusieurs sites préhistoriques et musées dans la ville.

Grotte de Font-de-Gaume – Collection de peintures rupestres préhistoriques. Les peuples préhistoriques de la Vallée de la Dordogne se sont installés à Font de Gaume il y a environ 25 000 ans. La grotte a été oubliée jusqu’au XIXème siècle. Les peintures ici datent de 17 000 av. Le tableau le plus célèbre, une peinture murale représentant cinq bisons, a été accidentellement découvert en 1966 alors que des scientifiques nettoyaient la grotte.

Gouffre de Padirac – L’une des grottes souterraines les plus célèbres de France, où une partie de la visite se fait en bateau. Cette cavité souterraine entièrement naturelle plonge jusqu’à 103 mètres de profondeur. Il y coule une rivière souterraine qui parcourt une partie d’un grand réseau de plus de 55 kilomètres de long.

Grottes de Lascaux – Ou l’homogénéité artistique. Situé d
ans la vallée de la Vézère, Lascaux est le plus célèbre mais aussi le plus marquant des sites empreints du Paléolithique. Son niveau supérieur aux autres est justifié par le nombre et la qualité esthétique de ses œuvres. Elle a été découverte sur le tard (en 2004); et par 4 enfants qui venaient jouer dans les parages.

Grottes de Rouffignac – En 1575, le système de grottes de Rouffignac de huit kilomètres de long a été découvert, dans lequel 250 dessins rupestres vieux de 13 000 ans ont été trouvés, dont 158 ​​représentations de mammouths, 28 bisons, 15 chevaux, 12 chèvres, 10 rhinocéros laineux et un figure d’ours et quatre figures humaines.

En 2006, des chercheurs américains ont découvert des traces de doigts d’enfants sur les parois des grottes – les plus petits ont fait leurs œuvres en argile rouge peintes à la main. La grotte se visite, on peut s’y rendre en petit train, le trajet dure une heure.