5 conseils pour choisir un monte-escalier

1. Connaissez vos escaliers

Si votre escalier se compose d’une seule volée de marches droites, vous pouvez utiliser un monte-escalier droit. Toute autre configuration nécessite un monte-escalier courbe. Certaines personnes installent deux monte-escaliers droits lorsqu’il y a un palier intermédiaire, puis passent d’une unité à l’autre, mais ce n’est pas une bonne solution car vous risquez de tomber pendant le transfert.

2. Tenir compte des caractéristiques importantes

Un siège pivotant en haut et en bas de l’escalier peut être pratique à avoir sur un monte-escalier droit parce que monter et descendre les escaliers se fait face à l’extérieur de l’escalier. D’autres fonctions peuvent également figurer sur votre liste, comme l’affichage d’un code d’erreur pour signaler tout problème de service.

3. Trouvez la bonne taille

Sortez vos balances et votre ruban à mesurer pour voir quelle chaise vous conviendra le mieux. Choisissez un monte-escalier avec la capacité de charge appropriée. Asseyez-vous dans une chaise de salle à manger normale pour voir la largeur dont vous pourriez avoir besoin pour vous asseoir confortablement sur le siège, ou recherchez une unité avec une largeur de bras ajustable pour vous donner la place dont vous avez besoin. Vous pouvez également vous assurer que vous aimez la coupe en essayant des chaises dans un magasin doté d’une salle d’exposition.

4. Choisissez une marque réputée

Choisir un monte escalier dans votre ville d’une marque nationale signifie souvent que vous recevrez une garantie de pièces pour couvrir tous les défauts. Il peut être possible de vous procurer un monte-escalier d’occasion si votre budget est limité, mais assurez-vous de faire vos recherches sur l’appareil ou d’acheter chez un revendeur connu plutôt que chez un particulier.

5. Tenez compte de votre environnement

Si la largeur de votre escalier est inférieure à 30 pouces, il peut être très difficile d’installer un monte-escalier parce que vous n’avez peut-être pas assez d’espace pour vos genoux. Si vous avez une porte à l’étage supérieur ou inférieur, vous pouvez envisager l’option d’un rail relevable ou sans dégagement qui empêche le monte-escalier d’empiéter sur la zone de la porte. Envisagez un monte-escalier courbé pour vous permettre de garer l’unité à l’extérieur ou très près du bas de l’escalier (stationnement à l’avant).

Vous pouvez également opter pour un monte-escalier courbé si vous souhaitez « garer » l’unité autour d’un coin en haut ou en bas de l’escalier pour vous permettre d’accéder librement aux escaliers lorsque la chaise n’est pas en service. Parquer l’ascenseur loin de l’escalier vous permet également de monter et de descendre bien loin du bord de l’escalier.