Brantôme-en-Périgord : quelques changements à venir

Brantôme-en-Périgord : quelques changements à venir

brantomeAprès la fusion des deux anciennes communes emblématiques de France, une nouvelle région vient de voir le jour : « Brantôme-en-Périgord ». Ce sera à Monique Ratinaud, la maire, et à Gaston Chapeau, le maire délégué qu’incombera la difficulté de gérer cette nouvelle commune de la France. Quelques changements sont à venir.

Les nouveautés de la commune Brantôme-en-Périgord

Les habitants de la nouvelle région Brantôme-en-Périgord auront le sentiment de vivre dans un tout nouvel endroit. La commune ne sera plus perçue comme elle l’a été auparavant. Des changements y sont apportés sur plusieurs points. Si l’on ne parle que du nom. Par ailleurs, même le code postal de Brantôme a été changé en 24310 Brantôme-en-Périgord. Et bientôt, il semblerait qu’un nouveau logo viendra représenter la commune. Une chose est sûre, cette région est désormais une région toute neuve.
Ici, quelques réformes fiscales vont être mises en place par les nouvelles autorités en place. Par exemple, la taxe foncière sera répartie sur 13 ans et les augmentations affiliées à ces dernières se feront progressivement afin de protéger les particuliers. Des organismes et des banques sont bien installés dans la région afin de faciliter l’accès à tous types de prêts : consommation, immobilier …. Découvrez en détail les avantages et les étapes à suivre pour avoir un meilleur taux de credit sur ce lien.

La fusion des deux communes : que des avantages !

La fusion de la commune : « Brantôme-en-Périgord » commence sous les meilleurs auspices. Et pour cause, chacune profitera des dernières rénovations faites dans les différents quartiers, lancés en 2005 par les anciens maires, notamment en matière de tourisme. De nouvelles places de camping, un nouveau bureau de l’office du tourisme, etc. : la nouvelle commune est prête à partager avec les visiteurs les vestiges qu’elle conserve jalousement depuis des années. La commune de Brantôme étant notamment connue pour ses sites historiques d’une beauté rare. De l’autre côté, l’amélioration des places piétonnes et des pistes cyclables sont désormais entérinées.
Les établissements éducatifs ont également été peaufinés selon Anne-Marie Clauzet. Les toilettes ont été réaménagées et la mise en place d’une rampe afin de rendre ces bâtiments accessibles pour les personnes à mobilité réduite est faite.
Il n’en demeure pas moins que quelques travaux de réaménagement attendent encore le nouveau pouvoir en place, notamment l’amélioration de l’accessibilité de la nouvelle mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *